plateformes de coordination pour les TND

Des plateformes de coordination et d’orientation pour les enfants présentant des écarts inhabituels de développement vont se mettre en place.

14 départements sont pour l’instant concernés. La montée en charge de ce dispositif se fera progressivement jusqu’en 2022. Ce sont les agences régionales de santé (ARS) qui désignent les structures porteuses des plateformes de coordination et d’orientation.

Le rôle des plateformes

Ces plateformes sont destinées à accueillir les jeunes enfants, de 0 à 6 ans inclus, pour lesquels un parcours de soins coordonné doit être engagé le plus rapidement possible, tout en permettant d’initier un accompagnement auprès de l’enfant et de son entourage sans attendre le diagnostic. Ce dispositif répond aux recommandations de la Haute Autorité de santé. En effet, les bilans fonctionnels qui vont être réalisés vont permettre d’étayer le diagnostic. Des interventions précoces seront rendues possibles afin de limiter le développement de sur-handicaps.

Pour cela, un dossier individuel à compléter par un médecin, pour des enfants susceptibles de développer un TND, édité par le secrétariat d’état chargé des personnes handicapées, permettra le repérage des troubles du neuro-développement (TND) chez les enfants de moins de 7 ans .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *